Piratage informatique : le mystérieux hacker toujours insaisissable

Notre chère ville de Seattle est mondialement connue pour être un des berceaux de l’informatique moderne. Le siège de la firme multinationale Microsoft en est un des symboles. Mais depuis quelques mois, dans nos rues, les conversations entre les passionnés de technologie portent plus souvent sur les « exploits » d’un certain Hacker que des nouveautés de la firme créée par Bill Gates.

Il se nomme lui-même UnDeRwOrLd (l’alternance majuscules-minuscules étant volontaire), et il « s’attaque » avec humour à de nombreuses entreprises, dénonçant ici de prétendus liens avec l’organisation FDL (l’entreprise de gardiennage Patte Blanche à officiellement portée plainte contre UnDeRwOrLd pour ces allégations), là l’implication de l’entreprise de transport KCD dans un réseau de trafic de médicaments. Pour l’anecdote, un de ses derniers tours fut de refaire la décoration d’un site de Hells Angel local en intervertissant leur corps avec des photos récupérées sur un site sadomasochiste fétichiste du cuir. S’ajoute à cela Banques, cabinet d’avocat, police de Seattle…

La liste des sites touchés s’allonge un peu plus chaque jour.

L’information tiendrait de l’anecdote si UnDeRwOrLd était aussi facétieux et désintéressé que l’image qu’il veut donner de lui. Mais il semble être à l’origine de plusieurs malversations financières d’envergure moyenne. On évalue entre cent et deux cent mille Dollars le montant des sommes accaparées par le Hacker en tout juste deux mois.

Les autorités font aujourd’hui un constat d’impuissance : Le pirate est un véritable fantôme. S’il est certain qu’il officie dans le périmètre de la ville, nul ne peut faire de ciblage plus précis. « Le problème n’est pas nouveau » déclarait hier un membre de la brigade de lutte contre la cybercriminalité sous couvert d’anonymat « Nos services ont connaissance de l’existence d’UnDeRwOrLd depuis plusieurs années déjà, mais nous n’avons jamais pu avoir ne serait-ce que l’ombre d’une piste le concernant. Sa célébrité actuelle est le reflet d’une montée en puissance régulière sur plusieurs années. »

Bien que les sommes perdues ait été intégralement remboursées aux particuliers et professionnels lésés, le cas UnDeRwOrLd pose une fois de plus le problème des dangers de l’informatisation et de l’interconnexion à outrance de nos entreprises comme de notre système bancaire. Ce mystérieux Hacker semble vouloir créer un « Electrochoc », comme il le déclare lui-même, chez les citoyens de notre ville. En attendant, les banquiers peuvent dormir en toute quiétude, la coupure d’électricité qui touche Seattle a mis hors circuit le très discret pirate. Du moins pour le moment.

Updated: 22 novembre 2013 — 22 h 19 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.