SPD : une nouvelle fois, la police se comporte étrangement et attaque les honnêtes gens !

Les gens critiquent souvent l’incurie de la police et ses abus de pouvoir. Une fois de plus, la preuve en a été donnée, il y a trois jours, à la Washington University !

En effet, ce mardi, plusieurs étudiants ont et la surprise de voir des agents du SPD se mettre à fouiller dans des bennes à ordures de l’université.Policiers fouillant des ordures

Sacha* nous raconte : « Je venais de sortir de mon cours de psychologie sociale, et là j’ai vu plusieurs étudiants arrêtés : en suivant leurs regards, j’ai tout de suite remarqué du mouvement dans les poubelles placées près de la bibliothèque. On a sortit nos portables pour filmer, surtout parce que c’était étrange ; et là, un homme en civil s’est approché de nous et nous a hurlé dessus en nous menaçant de nous foutre en taule si jamais on continuait à filmer. »

Plusieurs étudiants confirment en effet que, si deux policiers en tenue fouillaient la benne, un homme en civil, sans élément distinctif d’aucune sorte, les a bien menacé de les attaquer pour violation du droit à l’image.

Renseignements pris auprès de son cousin qui étudie le Droit, Sacha* s’est néanmoins décidé à nous transmettre les vidéos et photos prises, au nom des différents étudiants présents qu’il a tous retrouvés. Notre journaliste spécialisé en Droit le confirme : « les policiers en uniforme menant des opérations sur la voie publique sont des agents publics menant une opération dans un domaine public : les filmer, les photographier ou les enregistrer ne saurait aucunement être interdit. Il y a donc bien eu tentative d’intimidation et abus de l’autorité policière. »

PoliciersCe n’est pourtant pas tout, car de nombreux étudiants se posent des questions au sujet de la mission des policiers. Ainsi, Sandy*, qui a également assisté à la scène, nous a indiqué des inquiétudes toutes autres que celles seulement relatives à ces menaces : « On peut se demander, comme n’importe quel citoyen, ce que des flics font dans des ordures d’étudiants. Plusieurs collectifs anti-flics existent à l’université, et je pense qu’en fait ils étaient là pour chercher des renseignements à leur sujet, par tous les moyens possibles puisqu’ils n’ont rien contre eux grâce à des moyens « légaux ». Bref, ils veulent juste trouver « quelque chose » contre des étudiants qui les gênent mais contre lesquels ils n’ont rien : c’est du pur flicage, la preuve que la Police préfèrent s’attaquer à d’honnêtes citoyens qui dénoncent ses abus plutôt que de s’en prendre aux vrais criminels, avec lesquels les policiers corrompus fricotent. »

Sandy* n’a pas tord, car à défaut de chercher ce type de renseignement, ces policiers n’avaient aucune raison de fouiller ainsi des poubelles publiques. Ils gagnent suffisamment bien leur vie, payés sur nos impôts, pour ne pas être contraints à fouiller nos poubelles… Pendant ce temps, des tueurs, des violeurs et des gangsters courent nos rues !

*Les prénoms a été modifiés

Updated: 7 février 2018 — 20 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frontier Theme