La ville livrée au chaos !

Entre l’aveuglement et l’incompétence de nos gouvernants que faire ?

Notre bonne ville de Seattle a gravement souffert aujourd’hui.

En un laps de temps très réduit il s’est produit une immense panne électrique à partir du sud de la ville, ainsi que de nombreuses explosions de gaz.

On parle de pillages, d’agressions, et même de morts au sein de la population !

La mairie a beau prétendre qu’il ne s’agit que de malheureux accidents, toute personne un tant soit peu objective peut y voir l’ombre du terrorisme.

Est-ce un hasard que les Etats-Unis soient de nouveaux attaqués sur son sol si peu de temps après l’élection de notre nouveau président ?

eliott-lafleur

En effet celui-ci n’a-t-il pas décidé de laisser les états terroristes libres de leurs mouvements ? Et cela malgré que nous les ayons mis au pas au prix du sang de nos braves soldats.

A l’incompétence nationale vient s’ajouter la locale.

Dans cette affaire le capitaine du SPD Center Roxann Connor a démontrée une fois de plus un manque flagrant de professionnalisme.

Nous rappelons à nos lecteurs que cet officier de police faute d’avoir laissé se produire une explosion au cœur de son commissariat en janvier 2007, avait accusé une respectable organisation d’auto-défense de cet acte.

Et bien ce capitaine face à ce chaos a envoyé à ces confrères du sud en guise de renforts que deux inspecteurs tous justes intégrés dans ses services : Ludmillia Rainhard et Eliott Lafleur.

De plus ces deux enquêteurs n’ont pas des dossiers des plus reluisants.

ludmillia-rainhard

Ludmilla Rainhard est connue pour avoir un certain penchant envers la boisson.

Quant à Eliott Lafleur orginaire de la Nouvelle Orléans au mode de vie libérale comme San Francisco, il a été mêlé durant sa formation à l’école de police à une sombre affaire de magie noire issue croyance vaudou.

Je le clame haut et fort : au lieu d’harceler d’honnêtes citoyens défendants leurs communautés, ne vaudrait-il pas mieux chercher ailleurs ?

Nos lecteurs apprécieront.

Updated: 22 novembre 2013 — 21 h 32 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *