Une nouvelle lâcheté politique

La convention ou plutôt réunion de salon du parti républicain ne fut guère concluante.

Soit il est prioritaire de renverser la bande corrompue et décadente en place à l’hôtel de ville.

Mais il nous a été pénible de voir ce qu’à force de compromissions est devenu ce grand parti.

Au lieu de démontrer le bien fondé de la politique passée de W.Bush les républicains préfèrent manier la langue de bois.

Le discourt d’un de leurs principaux représentants Stanley Donington demeure très représentatif.

Attention nous ne mettons pas en cause l’intégrité et le patriotisme de cet homme. Père de famille, ancien soldat, et fervent chrétien, il a sut conserver les valeurs qui font notre grande nation sans céder aux tentations libertaires actuelles.

Hélas il est flagrant que quelques conseillers perfides ont glissé dans son texte des bassesses.

En effet M. Donington a mit au même niveau la pègre asiatique, les templiers blancs, et le FDL.

Il s’agit là d’un amalgame scandaleux. Les deux premiers groupuscules s’attaquent aux fondements même de notre société. Alors que le FDL les défend, il est vrai avec des méthodes extrêmes.

Lorsque nos ennemis intérieurs seront vaincus, le FDL disparaîtra de lui-même. La lutte à son encontre est donc un non-sens.

De plus M. Donington tout en critiquant à juste titre les problèmes de sécurité au sein de la ville, a salué le capitaine Connor présente sur place.

On y voit un flagrant paradoxe, lorsque l’on songe à l’incompétence de ce membre de la police.

Nous adressons ces derniers mots à Stanley Donington.

Ne voulez laisser pas embobiner par tous ces politiciens. Vous ne pourrez rien accomplir à leur coté, et serez obliger de vous renier.

Updated: 22 novembre 2013 — 22 h 13 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *