Tragique décès

Un communiqué du FBI, ce matin, nous a appris la mort de Floriana Campo, la militante humanitaire bien connue, lors d’une prise d’otage.

images

Engagée depuis des années dans la lutte contre les trafics humains, en provenance principalement des pays d’Asie, elle avait été menacée plusieurs fois par les cartels qu’elle dénonçait avec véhémence lors de son conférence et  dans ses livres.

Son mari avait d’ailleurs trouvé la mort dans un attentat à la bombe il y a deux ans.

Lors de sa dernière conférence, à Seattle, elle s’en était violemment prise aux criminels originaires de Mongolie qui étendent leur territoire dans notre pays en ce moment. La conférence avait été interrompue par une fausse alerte. La police locale n’ayant fait aucune déclaration à ce sujet.

Nous rendons ce matin hommage au courage d’une femme qui a tout donné pour son combat et dont la vie est un modèle de courage pour tous.

Nos pensées vont à sa famille ainsi qu’aux multiples jeunes femme qu’elle a sauvée au fil des ans et qui sont aujourd’hui orphelines.

 

Updated: 7 mai 2015 — 19 h 34 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frontier Theme