Davenport a rallié Gordon pour la Mairie

Alors qu’il était lui aussi candidat à la Mairie de Seattle depuis plusieurs mois, Davenport a annoncé récemment qu’il se retirait de la course et enjoignait ses partisans à soutenir Jim Gordon. Notre journal a voulu en savoir plus sur cette manœuvre.

Les élections ne sont plus qu’à quelques mois du dénouement et il y a toujours des surprises. Ainsi, même si on s’étonnait que deux candidats aussi proches idéologiquement que Gordon et Davenport ne travaillent pas main dans la main, ils ont finalement sauté le pas. Officiellement la version du professeur d’histoire à l’Université de Washington serait justement celle-là : l’occasion de resserrer les rangs autour d’idées communes. Mais officieusement, des soutiens politiques auraient été échangés.

eliNous avons interrogé les deux intéressés et alors que les réponses de Davenport ne consistaient qu’en de simples phrases reflétant son soutien au COP pour des raisons tout à fait bienveillantes (même idées, même obstacles), Gordon lui a été plus pragmatique, voir même quelque peu amer.

« Eli Davenport aurait pu être un bon candidat à la Mairie dans 5 ou 10 ans. Aujourd’hui c’était peut être un peu prématuré. Mais je suis ravi qu’il ait pu se présenter et me mettre face à des problèmes que je n’avais pas totalement analysés. Je suis tout de même content qu’il ait décidé de m’apporter son soutien. » Avait-il déclaré lors d’une de ses nombreuses conférences de Presse.

On en saura sûrement plus dans les jours et semaines qui vont venir.

Même si les divisions des Républicains ne s’arrêtent pas à Davenport. En effet, nous avons tous en tête le second candidat, Robert Hitsch, représentant les intérêts des Républicains conservateurs face au programme plutôt modéré de Gordon.

Updated: 5 janvier 2014 — 11 h 28 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *